1952, Vila Real, "VIII CIRCUITO DE MOTOS - I Internacional"


Partida da corrida de 350cc

En 1952, la 8ème édition du circuit moto a eu lieu et, répondant aux souhaits de beaucoup, l'événement de cette année a eu, pour la première fois, un caractère international. Le fait que, le mois précédent, une course internationale de vitesse ait eu lieu sur le circuit de Boavista (Porto), également pour la première fois, a facilité les ambitions transmontana qui, profitant de cette circonstance, ont réussi à inscrire la course dans le calendrier de la Fédération Internationale de Motocyclisme.



Il est intéressant de rappeler une partie du texte du Règlement Particulier de l'epreuve : VILA REAL Régulation 5 juillet 1952 « (…) Equipement du conducteur Artº 12º - Tant à l'entraînement que pendant la course, les concurrents doivent porter un casque de protection d'un modèle officiellement approuvé par la F.I.M. peint aux couleurs attribuées à la nationalité de chaque concurrent. (Article 104 de l'Annexe F. du Code Int.) - 1er Il est obligatoire de porter une combinaison intégrale et des gants en cuir, tant à l'entraînement qu'en course. - 2ème - Les concurrents portugais doivent porter un badge avec le blason national placé sur la poitrine et un casque de protection peint en blanc. - 3ème - L'utilisation de chaussures avec des cartes n'est pas autorisée.(…) (…)Publicité Art. 24 - le concurrent s'engage, du fait de son inscription, à ne pas faire usage des résultats de la course, autres que ceux rendus publics par décision du jury. Pendant le test, il est formellement interdit d'utiliser tout élément publicitaire.(…)”



PUB




28 coureurs de nationalités différentes étaient présents (France, Gibraltar, Angleterre, Italie, Suisse et bien sûr Portugal). Fait intéressant, les Espagnols, bien qu'initialement inscrits, n'étaient pas présents car ils n'ont pas pu s'entendre avec l'organisation sur la valeur des prix à aligner ! La course s'est déroulée en deux courses, l'une pour les 350cc et l'autre pour les 500cc. Une partie importante des pilotes a couru dans les deux classes. Les grilles de départ ont été établies sur la base des meilleurs temps réalisés lors des entraînements chronométrés organisés les deux jours précédant les courses. En 350cc, John Grace (NORTON) l'a emporté sur Américo Lino (AJS) et Isaac Caetano (BSA) tandis qu'en 500cc John Grace (NORTON), encore une fois l'homme de Gibraltar, l'a emporté sur António Pinto (NORTON) et, toujours en troisième, à Isaac Caetano (BSA). Hors la supériorité affichée par John Grace (NORTON), les pilotes portugais, grâce à leur meilleure connaissance du circuit, ont réalisé un bon résultat général à l'entraînement. En 350cc, le deuxième étranger, Roland Gauch (MOTO GUZZI), est arrivé neuvième et en 500cc, le deuxième étranger était Martino Giani (GILERA) avec la huitième position sur la grille de départ.



PUB



Aspecto da partida da corrida de 350cc

Quatorze pilotes ont pris le départ de la course 350cc et John Grace (NORTON) s'est imposé et a clairement imposé sa suprématie, n'ayant jamais été dérangé en tête. Isaac Caetano (BSA) est contraint à l'abandon dans le troisième tour, alors qu'il pointe vaillamment à la deuxième place. Werner Gerber (AJS) s'est classé deuxième suivi d'Américo Lino (AJS) qui s'est battu avec succès tout au long de la course avec Roland Gauch (MOTO GUZZI) qui a terminé quatrième. Dans la course principale, la 500cc, John Grace (NORTON) a été le protagoniste d'un épisode qui allait devenir légendaire. Après le départ, il commence à tarder à terminer le premier tour à un rythme lent, lors du second tour il est contraint de s'arrêter (sur le parcours et non dans les stands) pour vérifier que sa roue arrière est desserrée. A l'endroit où il s'est arrêté, avec l'intention de partir, il y avait un atelier, il a tout de suite demandé une clé et serré la roue... et a continué, à la fin du deuxième tour (sur 20) il a passé la ligne d'arrivée avec un retard de 2m46s pour le Commandant Martino Giani (GILERA). Il s'est alors lancé dans une remontée fulgurante qui s'est soldée par une victoire. Giani (GILERA) abandonnait sur un dysfonctionnement au 12ème tour, mais au rythme où Grace (NORTON), à ce moment-là, approchait, sa victoire était déjà prévisible. En plus de la victoire, il crée un nouveau record absolu (plus rapide que les voitures) sur circuit avec un temps de 3m45:09s qui correspond à une moyenne de 115,15 km/h. Le second était, une fois de plus, Gerber (AJS) suivi d'António Pinto (NORTON) et d'Isaac Caetano (BSA). Dans cette course, il y a eu aussi un accident digne de mention, à Abambres, qui a entraîné des blessures graves à un agent de la GNR et au pilote José Bastos. 350cc 1er John Grace - Gibraltar - NORTON - 108,4200 km/h de moyenne 2e Werner Gerber - Suisse - AJS 3e Américo Lino - Portugal - AJS ... 500cc 1er John Grace - Gibraltar - NORTON - 108,7400 km/h de moyenne 2e Werner Gerber - Suisse - AJS 3e António Pinto - Portugal - NORTON