HONDA, 56 ans de GP, au plus haut niveau


Depuis que Soichiro Honda a entrepris la "croisade" commerciale sur le marché occidental, il est devenu clair que sa stratégie était basée sur la démonstration technologique à travers la participation aux courses et championnats les plus prestigieux. En 1959, il débarque, pour la première fois, sur l'Ile de Man afin de participer au prestigieux TT (Tourist Trophy) - à l'époque cette course faisait non seulement partie du Championnat du Monde de Vitesse mais aussi de la plus prestigieuse manifestation des courses de motos de vitesse dans le monde.-. Le Team HONDA n'apparaissait que dans la catégorie Ultra Lightweight (125cc), bien qu'ayant remporté le trophée des constructeurs, qui n'était pas étranger au fait qu'ils alignaient 6 pilotes d'usine, la première HONDA s'est retrouvée en sixième position (Naomi Taniguchi). Le niveau technologique et la capacité d'organiser la structure des courses ont augmenté et les résultats ont émergé jusqu'à ce qu'en 1966 ils commencent leur participation à la catégorie reine : la 500cc.



PUB


HONDA RC181

En 1966, HONDA se présenta avec la RC181 (499,60 cm3, 4 cylindres en ligne, 4T, 16 soupapes DACT, 85 CV/12 000 tr/min, 151 kg à sec), cette moto fut utilisée pendant deux saisons (1966/7) et durant cette période il a remporté un titre constructeurs (1966) et remporté 10 victoires (8x Mike Hailwood et 2x Jim Redman) en GP sur un total de 19 disputées. A l'heure où les motos équipées de moteurs 2T commençaient à émerger arguant d'une puissance spécifique bien supérieure à la 4T, HONDA a choisi d'abandonner le Championnat du Monde de Vitesse.


HONDA NR500

Après plus de 10 ans d'absence, HONDA ressent le besoin de revenir sur la plus grande scène en 1979. Pour des raisons liées à la justification qui les conduisit à l'abandon fin 1967, ils décidèrent de revenir avec un moteur 4T. En fait, c'était une option étrange, cependant, lors de la production d'un moteur avec ce qu'ils appelaient des pistons ovales, ils ont essayé de contourner la réglementation en termes de nombre de cylindres, espérant se rapprocher du 2T... HONDA NR 500 (498.00cc, 4 cylindres en V, 4T, 32 soupapes DACT, 135 CV/19 500 tr/min). En fait, quelles que soient les autres positions sur cette question, mon opinion est que ce projet a été un véritable fiasco. Le moteur n'a jamais été en mesure de fournir la puissance nécessaire dans une plage d'utilisation qui ne fragilise pas la fiabilité... Fin 1982, le projet est abandonné !


HONDA NS500

En 1983, Honda s'est aligné pour "l'establishment" pour présenter la NS500 (498,60 cm3, V-3, 2T, 127,5 ch/11 000 tr/min, 113 kg à sec) avec un pilote prodige : Freddie Spencer. Cette recette s'est avérée fantastique et en 1983, HONDA a remporté le titre des constructeurs et Freddie Spencer le titre des pilotes. Cette moto a remporté 13 GP. Ce modèle donnera naissance à la production de motos de compétition qui se révéleront également très compétitives et qui deviendront l'arme des particuliers dans les années suivantes.


HONDA NSR500

En 1984, HONDA a présenté la première version du NSR500 (spécifications 2001 : 499,00 cm3, V-4, 2T, 190 ch/12 500 tr/min, 130 kg à sec) pilotée par Freddie Spencer. Depuis lors jusqu'en 2001, ce modèle a évolué en gardant l'architecture du moteur et le fait qu'il n'ait qu'un seul vilebrequin. Au total, il a remporté 11 titres constructeurs (sur 17 possibles), 10 titres pilotes (sur 17 possibles) et 133 victoires en GP.

HONDA RC211V

Avec le passage réglementaire de 500 à MOTOGP, au goût de HONDA, la marque a présenté la RC211V (990.00cc, 5 cylindres en V, 4T, 20 soupapes DACT, 220 ch, 145 kg à sec). Ce modèle a évolué entre 2002 et 2006 et dans ses différentes versions et avec plusieurs pilotes il a l'historique suivant : 4 titres constructeurs (sur 5 possibles), 3 titres pilotes (sur 5 possibles) et 48 victoires en GP.


HONDA RC212V


En 2007, avec la réduction de cylindrée maximale imposée par la réglementation, HONDA présente la RC212V (800.00cc, 4 cylindres en V, 4T, 16 soupapes, 210 CV, 150 kg). Ce modèle a fonctionné de 2007 à 2011 inclus. A remporté 1 titre constructeurs (sur 5 possibles), 1 titre pilotes (sur 5 possibles) et 36 GP.


HONDA RC213V

En 2012, toujours à cause d'un changement réglementaire de cylindrée maximale, HONDA présente le RC213V (1 000,00 cm3, 4T, 4 cylindres en V, 16 soupapes, 240 ch, 157 kg à sec). Ce modèle et ses différentes évolutions reste actif et a à ce jour remporté 3 titres constructeurs (sur 5 possibles), 3 titres pilotes (sur 5 possibles) et 51 victoires en course.



PUB



LES PILOTES Tout au long de l'histoire de HONDA dans la catégorie principale, de nombreux pilotes ont ajouté leurs compétences afin de rendre possibles les réalisations fantastiques de cette marque. Données mises à jour après le GP d'Allemagne (Sachsenring) 2022.06.19.


Les 21 titres de Champion du Monde Pilotes:



6 titres:

- Marc Marquez: 2013, 2014, 2016, 2017, 2018 e 2019


5 titres:

- Mick Doohan: 1994, 1995, 1996, 1997 e 1998


3 titres:

- Valentino Rossi: 2001, 2002 e 2003


2 titres:

- Freddie Spencer: 1983 e 1985


1 titre:

- Casey Stoner: 2011

- Nicky Hayden: 2006

- Alex Criville: 1999

- Eddie Lawson: 1989

- Wayne Gardner: 1987


Les 311 victoires en GP:


58 victoires:

- Marc Marquez


54 victoires:

- Mick Doohan


33 victoires:

- Valentino Rossi


31 victoires:

- Dani Pedrosa


20 victoires:

- Freddie Spencer


18 victoires:

- Wayne Gardner


15 victoires:

- Casey Stoner

- Alex Crivillé


8 victoires:

- Sete Gibernau

- Mike Hailwood


6 victoires:

- Alex Barros


5 victoires:

- Marco Melandri

- Max Biaggi


4 victoires:

- Tadayuki Okada

- Randy Mamola

- Eddie Lawson


3 victoires:

- Cal Crutchlow

- Nicky Hayden


2 victoires:

- Makoto Tamada

- Jim Redman

- Carlos Checa

- Luca Cadalora


1 victoire:

- Tohru Ukawa

- Alberto Puig

- Takazumi Katayama

- Toni Elias

- Andrea Dovizioso

- Pierfrancesco Chili

- Loris Capirossi

- Daryl Beattie

- Jack Miller