MONARK Crescent 500 GP, 1973, quand il y avait encore de la place pour la liberté créative !



En 1972/3, à une époque où les marques japonaises consacraient déjà un gros effort financier au développement des motos de compétition, il restait encore quelques artisans avec leurs propres idées qui luttaient à contre-courant et qui, dans une large mesure, étaient la au cœur du charme du 'Continental Circus'.



PUB



MONARK était une marque suédoise qui a produit des motos tout-terrain devenues célèbres et a également fait des efforts dans le domaine des courses de motos de vitesse. Au début des années 70, il s'est entendu avec Rudi Kurth pour développer une moto révolutionnaire. Rudi Kurth est devenu célèbre en tant que pilote et grand innovateur technique dans les side-cars de vitesse. Par curiosité, Dane Rowe était sa femme et, simultanément, un passager dans son side-car lors des courses. Aux GP, Rudi s'est présenté avec une camionnette Citroën DS transformée par ses soins en atelier et transport pour l'équipe... Utilisant ses connaissances en aérodynamique issues de ses projets de side-car 'streamline', Rudi Kurth a conçu une moto très basse, une 500cc à la hauteur d'une 50cc, équipée d'un moteur CRESCENT (2T, 3 cylindres, 75CV) d'origine nautique. Le poids à sec n'était que de 100 kg, ce qui pour une moto de cette cylindrée, en soi, révèle l'ingéniosité appliquée à ce projet.


Comme pour d'autres idées intéressantes de cette époque, le manque de "budget" n'a jamais permis un bon développement et le manque de résultats a fini par tuer prématurément l'idée.



PUB



Couverture du programme GP de Suède, Anderstorp, 1973 avec une image de MONARK