ONE SHOT - 1983, 200 Milles de Daytona


Le Daytona 200 Milles de 1983 a été disputé en vertu d'un règlement technique de l'AMA (la fédération nord-américaine de la moto) qui admettait les prototypes de 750 cm3 et ce qu'ils appelaient la Formule 1. La YAMAHA a vaincu la concurrence et Kenny Roberts (2) a remporté la victoire devant Eddie Lawson ( 21). Les motos étaient dérivées du GP 500cc mais avec une cylindrée augmentée à la limite réglementaire. Cette circonstance a donné lieu à des performances brutales, soumises aux limites technologiques des pneumatiques. Pendant la course, Roberts est même entré dans les stands, soupçonnant qu'il avait un pneu crevé, il a vérifié que le pneu était en bon état malgré les limitations inhérentes, avec cette opération il a perdu 20s qu'il a quand même réussi à récupérer ! Plus tard, les pilotes ont dit : - Kenny Roberts : "la vérité c'est que ces OW69 n'avaient pas grand chose à voir avec les GP 500, leurs moteurs n'étaient pas des 680cc, comme on l'a dit, c'étaient des authentiques 750cc avec tous les ingrédients, c'est aussi vrai que, dans les derniers tours , quand Eddie et moi avons fait les meilleurs temps, nous avons atteint 210 mph (337 km/h) avec presque pas de pneus, en tenant du mieux que nous pouvions". - Eddie Lawson : « Nous sommes sortis forts avec la HONDA d'usine, pilotée par Steve Wise, en poursuite, nous avons mis un rythme très rapide. Notre question était de savoir si les DUNLOP tiendraient le coup. la fin de la ligne droite, les vibrations étaient si fortes qu'il fallait anticiper le freinage et changer de trajectoire, sans ces contraintes je ne sais pas quelle vitesse on aurait atteint !"

Photo de Rich Chenet



PUB