THAT BOY, What Become of Ferry Brouwer


Écrit par Natasha Kayser (journaliste de sport automobile) « That Boy (What Became of Ferry Brouwer) est un livre biographique qui relate la vie (à ce jour) de Ferry Brouwer. Brouwer est un personnage emblématique de la moto, né (La Haye/Pays-Bas) le 9 mai 1949 et formé (moyen) comme mécanicien automobile. En tant que pilote, il a participé à des tests de vitesse 50cc et à des tests d'accélération (Dragster), au volant d'un BULTACO 250cc qu'il a construit avec Jaap Voskamp.


Ferry Brouwer dans une BULTACO 250cc (Dragster)

Entre 1968 et 1973, il a été responsable technique de plusieurs pilotes de haut niveau du Championnat du monde de vitesse : Phil Read, Cees van Dongen, Chas Mortimer et Tepi Lansivuori. Fin 1973, à la suite de la tristesse subie par le tragique accident du GP des Nations (Monza), où Jarno Saarinen et Renzo Pasolini sont morts, il décide de quitter le Cirque Continental. En 1974, il prend la direction technique de "Ton van Heugten Motors (TVHM), dans ce rôle, il se retrouve à nouveau impliqué dans des événements sportifs, cette fois d'envergure principalement nationale. Chez TVHM, il a construit, développé et couru Sidecarcross et, en collaboration avec YAMAHA Motor Europe, a contribué au développement d'un moteur 3 cylindres de 500 cm3. C'est à cette époque qu'il se lance, en grande partie de sa propre initiative, dans la conception et le développement du YAMAHA Sankito (un 3 cylindres 350cc) qui deviendra Champion du Monde en 1977 avec Takazumi Katayama à sa tête. Cet exploit, contre les instructions de YAMAHA Japon qui insistait sur les moteurs 2 cylindres (dans cette classe), était épique et, en soi, lui garantirait une place dans l'histoire du motocyclisme. Malgré le succès de cette entreprise, YAMAHA n'a pas apprécié le fait qu'une moto d'usine ait été conçue et construite en dehors du Japon, c'est pourquoi elle n'a pas eu le développement mérité.


Takazumi Katayama, 1977, YAMAHA Sankito

Entre 1978 et 1980, il a été directeur du KATAYAMA Racing Shop (qui a fermé depuis). En 1981, il dirigeait une équipe de Sidecarcross : Ton van Heugten/Frits Kiggen. En 1982, il a fondé ARAI Helmets Europe, la société qui s'est chargée de la commercialisation et du marketing d'ARAI en Europe jusqu'à aujourd'hui. Il a rempli son rôle avec la compétence et le dévouement qui impliquaient l'image de marque dont jouit ARAI, il a vendu l'entreprise en 2008. En 2007, il fonde le YCRT (YAMAHA Classic Racing Team) et, jusqu'à aujourd'hui, entre le dynamisme de cette organisation et la reconstruction de motos (notamment de course) pour sa collection personnelle, il n'a pas manqué de choses à faire. Fait intéressant, dans le cadre de cette activité, il a restauré et même produit (en utilisant les plans originaux) pratiquement à partir de zéro certaines motos qui se trouvent maintenant au Comunication Plaza de YAMAHA (le musée de la marque). THAT BOY, What become of Ferry Brouwer, qui comprend des photos intéressantes, détaille sa biographie intéressante et présente des contributions de Nigel Mansell, Phil Read, Giacomo Agostini, Chas Mortimer, Freddie Spencer et Sir John Surtees.



PUB



Lors d'une participation avec l'YCRT

De gauche à droite, avec Charles Mortimer (Hengelo, 1972), avec Phil Read et la troisième de couverture du livre

YAMAHA RF302 50cc, 1969, moto de course, moto (réplique) construite pratiquement de toutes pièces par Ferry à la demande de la marque. L'original, qui n'existe plus, a été construit pour être conduit par Bill Ivy, mais il n'a jamais couru. Elle était équipée d'un moteur 6 vitesses 2T refroidi par liquide et développait 17cv à 14 500 tr/min !



PUB



Ferry Brouwer avec sa réplique auto-construite du YAMAHA FZ750 qu'Eddie Lawson a couru dans le Daytona 200 1986